Jean-Louis CAZAUBON




Nous approchons de la date où la plus grande ferme de la Bigorre et des Hautes-Pyrénées va ouvrir ses portes. Les 8, 9, 10 et 11 Mars, le Salon Agricole de Tarbes s’installera sur le Parc des Expositions de Tarbes.

L’année dernière, nous avons établi un nouveau record d’entrées, ce sont 66000 personnes qui ont franchi les grilles du Parc des Expositions ; le fait de dire que nous avons franchi un nouveau palier est devenu presque banal. Mais nous devons rester lucides ; à mon avis nous arrivons au bout de notre potentiel, car nous ne sommes pas situés dans un département à forte densité de population. Par contre force est de constater, que notre salon attire, il progresse à chaque édition et je me réjouis de le voir talonner les majors de ce type de manifestation : Paries, Rennes et Cournon lesquels sont organisés avec d’autres moyens et évoluent une division au-dessus de nous.

Mais l’engouement que suscite le Salon Agricole de Tarbes ne se retrouve nulle part ailleurs, la mixité des publics, urbain, rural confère une force de communication que nous devons exploiter pour expliquer ce qu’est le métier d’agriculteur. Son importance et son utilité sont souvent ignorées ou méconnues. Le Salon est également un outil d’éducation, au service du projet pédagogique des professeurs qui y amènent les enfants des écoles. Nous sommes mobilisés pour accueillir ce jeune public, avec l’ambition d’en faire les consommateurs avertis de demain ! Chaque année ce ne sont pas moins de 1 500 écoliers Haut-Pyrénéens qui foulent les allées du Salon Agricole de Tarbes afin d’être sensibilisés à l’agriculture départementale.

Nous devons porter à connaissance le chemin parcouru par nos aliments, avant qu’ils ne se retrouvent dans l’assiette des consommateurs. Il convient également d’expliquer le rôle des producteurs dans cette chaîne de la fourche à la fourchette et, la part qui leur revient sur le prix final payé par ce même consommateur. Nous expliquerons à cette occasion, notre engagement dans la démarche HaPy Saveurs. Nous partons du postulat disant que nos emplettes sont nos emplois, et le souhait des consommateurs de relocaliser leur alimentation. Nous avons, avec le concours du Conseil Départemental et de la DDT, lancé des partenariats avec plusieurs enseignes de la grande distribution ainsi qu’avec les artisans bouchers pour approvisionner leurs rayons avec des produits animaux dans un premier temps, nés élevés et abattus dans les Hautes-Pyrénées. Les restaurants des JA et de la Côte à l’Os serviront, comme à leur habitude, des produits Ha-Py et nous répéterons à cette occasion « Consommons Ha-Py c’est consommer la qualité et c’est favoriser l’économie des Hautes-Pyrénées ».

La fréquentation du salon, par toute la jeunesse du département et des environs lors de soirées me laisse à penser que notre mode de vie est capable de séduire les nouvelles générations, et cela fait chaud au cœur.
Je veux ici remercier, nos partenaires financeurs, le Conseil Départemental, la Ville de Tarbes, la Région Occitanie, le Crédit Agricole, Groupama, la MSA SUD et la Chambre d’Agriculture.
Ces aides nous sont d’un soutien précieux et nous permettent d’atteindre notre point d’équilibre ; car une manifestation de cette envergure nécessite de gros investissements et un gros budget.

Le Salon Agricole de Tarbes est également devenu le rendez-vous incontournable de l’élevage de notre région.
Il accueillera cette année le concours régional de la race limousine et aussi comme tous les ans les concours des autres races bovines qui constituent l’élevage haut-Pyrénéen.

La Bergerie sera également organisée et en son sein représentées toutes les races pyrénéennes qui peuplent et entretiennent nos montagnes, support de notre économie touristique.

Le machinisme agricole occupera tous les extérieurs du Parc de Expositions ; les concessionnaires et agents présenteront toutes leurs gammes ainsi que les dernières avancées technologiques. Il en est de même pour la motoculture, la jardinerie et les espaces verts ; qu’il s’agisse des collectivités ou des particuliers
Les fermes semencières et les sociétés de services viendront rencontrer leurs clients agriculteurs au cours de ces 4 jours ; car le salon c’est aussi les rendez-vous d’affaires, nous ne devons pas l’oublier.
La gastronomie et la restauration qui ont hissé la réputation du salon Agricole de Tarbes, au niveau où il est aujourd’hui, feront corps avec les producteurs et les éleveurs du département pour mettre sur les tables ce qu’il y a de meilleur.
Nous retrouverons la Côte à l’Os, le restaurant des Jeunes Agriculteurs, le Porc Noir de Bigorre et tous les autres qui se feront un plaisir de ravir les papilles des plus gourmands.

Cette année le Salon Agricole sera inauguré par Monsieur Gérard TREMEGE, Maire de Tarbes mais aussi président de la Communauté de l’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées qui regroupe une grande partie de notre territoire départemental.
Si nous voulons que l’édition 2018 soit un succès, il faut que vous veniez nombreux nous rendre visite au cours de ces 4 jours. Il faut aussi que les dieux de la météo soient avec nous.
Vive le Salon Agricole de Tarbes et de la Bigorre.
A bientôt.


Jean-Louis CAZAUBON
Président du Salon de l'Agriculture des Hautes-Pyrénées